Prendre soin de son corpsRecharger son énergie vitale

3 mythes sur les cosmétiques naturels qui ont la peau dure (et comment ils vous empêchent de prendre soin de la vôtre)

être belle au naturel

Entre tout ce qu’on entend sur les perturbateurs endocriniens d’un côté, et cette folie des cosmétiques DIY à faire soi-même qui explose sur le web, difficile parfois de s’y retrouver. J’imagine que ça vous tenterait bien vous aussi d’être belle au naturel et de ne plus avoir peur de vous exposer à ces méchants produits toxiques au quotidien, non ?

Mais voilà, comme tous les humains, vous êtes attachée à vos « petits » conforts du quotidien : cette crème qui vous suit depuis des années ou ce déo que vous avez depuis vos premiers rencards avec cette homme qui partage votre vie.

Une chose que je réalise c’est que mes lectrices ont un tas d’à priori sur les cosmétiques naturels. Et je ne leur en veux pas, parce que ces croyances, moi aussi je les ai eues il y a 6 ans.

Normal, c’est toujours difficile de sortir de sa zone de confort, de faire des changements, personne n’aime les périodes charnières ! Voilà pourquoi je vous ai concocté un petit top 3 des mythes sur les cosmétiques naturels que j’entends à longueur de temps chez mes clientes ou même dans mon entourage.

Surtout dites-moi si vous vous reconnaissez dedans. Prête à voir les choses autrement ?

actifs cosmétiques naturels

Mythe numéro 1 : « les cosmétiques naturels sont trop chers ! »

Ah combien de bois je l’ai entendue celle-là ! Et je ne peux pas vous en vouloir, parce que j’ai pensé ça moi aussi un jour, avant de me faire mon expérience et de constater que mon budget cosmétiques avait en réalité baissé de 40 % sur l’année. Hallucinant !

Mais avant de vous dire comment, j’aimerais qu’on se pose les (vraies) bonnes questions.

 

Qu’est-ce que vous entendez par « cher » ?

Evidemment quand on est habituées à payer pour de la mauvaise qualité à longueur de temps, c’est dur d’accepter de payer ensuite le « vrai » prix des choses. Ça vaut pour les vêtements, les chaussures, les meubles etc…Mais depuis quand être belle au naturel, le summum de la simplicité, est censé coûter plus cher ?

Je sais qu’on ne part pas tous du même point en terme de budget. D’ailleurs c’est vrai, je serais curieuse de connaître votre budget cosmétique à vous sur une année ?

Il y a un autre truc que j’ai remarqué, c’est que souvent on confond le prix affiché sur un ticket de caisse et le coût sur un an. Parce que sur le ticket, c’est clair qu’un flacon d’huile de jojoba ou un tube de gel d’aloe vera fera un peu plus chauffer votre CB sur le coup qu’une crème de jour de supermarché. Mais ça ce n’est pas la bonne manière de compter.

Un bon comptable vous dirait qu’il ne faut pas confondre trésorerie et budget. (Mais comme je ne suis pas comptable, moi je ne vous le dirai pas). En gros, les cosmétiques naturels demandent parfois un petit investissement de base, comme à chaque fois qu’on change ses habitudes.

Prenez par exemple votre garde-robe, de temps en temps vous avez besoin de renouveler vos vêtements défraîchis mais si vous avez l’art d’investir dans des pièces durables, alors elles vous serviront ensuite des années.

 

beauté au naturel blog

 

Révélation : ceux qui sont atrocement chers, ce sont les cosmétiques conventionnels…

Laissez-moi vous dire que tous ces ingrédients « cache misère » qu’il y a dans votre crème de jour ne coûtent évidemment pas grand chose. C’est simple, c’est surtout de l’eau, et… beaucoup de rêve ! Ou plutôt des tartines de rêve !

Vous voulez savoir le pire dans tout ça ? C’est que ce rêve, le marketing de l’industrie cosmétique vous le fait parfois payer une fortune. Vous pensiez que cet extrait de grenade vanté dans cette pub alléchante allait enfin éviter à votre peau de se relâcher avec l’âge ? Attendez toujours…

Vous avez remarqué comme la campagne marketing des marques repose sur un ou deux actifs soit disant miracles ? le thé vert, l’avocat, le miel, le karité…et quand on regarde la liste des ingrédients…surprise ! Tous ces actifs « naturels » de synthèse arrivent en bout de course en tout dernier dans la liste (soit entre 0,1% et 5% du produit) loin derrière l’eau, mais aussi (beaucoup moins glamour) les dérivés de pétrole, le détergent, les perturbateurs endocriniens et l’anti-gel.

 

 

Si on comparait le prix au litre qu’est-ce qui se passerait ?

Si on ne devait pas se farcir le décryptage de cette longue liste en latin d’ingrédients et qu’on comparait directement la quantité de principes actifs au kilo, je peux vous garantir que 99,9% des gens passeraient au naturel sans un soupçon d’hésitation.  Moralité : quand on passe aux cosmétiques naturels, on en a littéralement « pour son argent. »

Parce que si les cosmétiques conventionnels pèsent aussi lourds sur le budget, c’est aussi parce qu’ils nous poussent à acheter toujours plus. Quand ils donnent l’impression de résoudre un problème ils en créent en fait 10 à côté. Il faut acheter tout un tas de trucs pour réparer les dégâts (de la lotion anti-pelliculaire ? Et si c’était juste ce shampoing ultra-irritant qui vous donnait tout simplement des pellicules ?)

Ce qui est vicieux, c’est qu’ils nous incitent à acheter en fonction de chaque partie du corps, donc ils sont par définition très peu multi-usages. Côté cosmétiques naturels c’est tout le contraire ! On raisonne en partant des besoins (hydratation, exfoliation, protection…) , et chaque produit est très polyvalent.

C’est qu’il y a quand même de quoi perdre un fric fou entre la crème pour le visage, la crème pour les jambes, la crème pour les mains, la crème pour les pieds et la crème pour garder une poitrine tonique….

J’ai réalisé qu’il y avait une raison si la notion de « gamme » n’existe même pas du côté des cosmétiques naturels. Ça se passe de commentaires, non ? Moralité : les cosmétiques naturels créent un cercle vertueux là où les cosmétiques conventionnels créent un cercle vicieux qui pousse à consommer toujours plus. 

 

beauté naturelle astuces

 

 

Si ce n’est pas votre porte monnaie, alors qui paye le vrai prix ?

En achetant des crèmes et des gels douches bon marché, vous pouvez avoir l’impression que « c’est pas cher » sur le moment. Et à la fois si ce n’est pas vous qui payez le vrai prix, alors qui le paye derrière ? Parce que oui, la vérité c’est qu’il y a toujours un coût caché…C’est la face cachée de l’iceberg.

Ce prix c’est l’environnement qui peut le payer avec tous ces rejets dans les eaux usagées, qui demandent ensuite des traitements ultra chers. D’ailleurs la plupart de ces produits toxiques réapparaîtront tôt ou tard dans votre eau du robinet.

La facture, vous la payez donc parfois en différé…Et ça peut être votre santé qui en paye le prix. Et là croyez-moi, la facture est autrement plus lourde.

 

Les erreurs d’achat : c’est ça qui coûte cher quand on veut être belle au naturel

Avec le temps j’ai compris que le vrai truc qui donne l’impression de dépenser des fortunes, c’est cette période de test, cet entre-deux inconfortable fait d’erreurs d’achats.  

Toutes ces crèmes bios, ces déodorants inefficaces qui dorment dans un coin de placard parce qu’on n’ose pas les jeter. On les a achetés après tout, on peut pas « gaspiller ».

Une autre erreur typique de ma lectrice qui a hâte d’être belle au naturel, c’est de commencer à remplacer un à un ses cosmétiques conventionnels par leur équivalent naturel. Et là c’est clair que ça en fait de l’argent jeté par les fenêtres !

Si j’ai crée une vraie méthode pas à pas pour aider chaque femme à être belle au naturel, avec les références que j’utilise depuis des années, c’est justement pour leur éviter de devoir faire ces mauvaises expériences et d’y laisser des plumes.

 

pourquoi cosmétique naturel cher
Accédez à ma méthode pas à pas et ne vous trompez plus

 

Mythe numéro 2 : « les cosmétiques naturels ne sont pas efficaces »

Alors non celui-là je ne pouvais vraiment pas le laisser passer !

Le truc, c’est qu’on confond souvent efficacité et confort. Alors que ce sont deux choses bien différentes.

Faire le choix d’être belle au naturel, et donc d’utiliser des cosmétiques naturels, c’est offrir à sa peau 99% d’actifs réels. Alors que vous vous souvenez, les cosmétiques conventionnels n’en contiennent souvent qu’entre 0,1 et 5%, rarement plus.

Aucun doute là-dessus : les cosmétiques naturels sont donc bien plus efficaces parce qu’ils ne contiennent pas d’ingrédients cache-misères pour assurer l’équilibre de la formulation. On va se servir directement dans la nature en principes actifs : les huiles végétales, les huiles essentielles, le gel d’aloe vera etc… Allez un peu demander à celles qui ont lu mon article 5 huiles essentielles qu’il faut absolument connaître pour faire définitivement la peau aux boutons d’acné si le ravintsara n’est pas redoutable pour assécher un bouton en une nuit !

Si les cosmétiques naturels sont aussi bien plus efficaces, c’est parce que la peau reconnaît mieux les molécules naturelles que les molécules de synthèse. Normal, on est des humains programmés pour vivre et évoluer dans un milieu naturel. C’est aussi pour ça qu’on assimile mieux les vitamines des fruits et des légumes que les vitamines en cachet. D’ailleurs, en parlant de cachets, il faut quand même connaître ces 7 compléments alimentaires inespérés pour retrouver enfin la peau zéro défaut dont on rêve toutes

 

 

Maintenant il est vrai que les cosmétiques conventionnels apportent cette sensation de confort (artificielle bien sûre). L’illusion de l’efficacité, c’est par exemple cet aspect pulpeux et soyeux de la peau après l’application d’une crème, qui nous fait croire que la peau est hydratée et nourrie. Mais la réalité, c’est que cette fameuse crème rend la peau complètement dépendante et la déconnecte de ses propres mécanismes d’auto-régulation. Donc la peau en redemande toujours plus, et vous courez acheter de la crème parce que ça part vite !

Fin mot de l’histoire : En favorisant un équilibre global et en stimulant les fonctions naturelles de la peau, les cosmétiques naturels sont imbattables en terme d’efficacité. Il faudra juste passer le cap de la période de transition et de rééquilibrage qui, elle, peut être brièvement inconfortable.

Mais vous vous ne tomberez plus dans le panneau une fois que vous aurez téléchargé votre extrait gratuit de mon Guide de la Beauté naturelle.

 

beauté naturelle temps

 

Mythe numéro 3 : « je n’ai pas le temps d’utiliser des cosmétiques naturels »

Allez je suis sympa je vous ai gardé mon préféré pour la fin. Quand mes clientes me disent ça en général je leur pose une première question : « qu’est-ce qui prend plus de temps exactement » ?

Est-ce que c’est la démarche de faire des recherches et de changer vos habitudes ? Ou est-ce que c’est plutôt l’impression qu’il va falloir passer des plombes en salle de bain ?

C’est là qu’il ne faut pas confondre cosmétiques naturels et cosmétiques à faire soi-même. On peut tout à fait acheter les ingrédients bruts que la nature nous offre sans passer son samedi à faire son gel douche et à fabriquer son propre auto-bronzant.

S’il y a une chose pour laquelle je compatis, c’est cet entre-deux intimidant qui attend celles qui sont bien décidées à être belles au naturel. Et c’est pour ça que mes lectrices sont fans de la méthode pas à pas que j’ai crée tout spécialement pour leur donner une direction à suivre. Parce que ça leur fait juste économiser des années et des années de recherches sur des forums kitchs, et que ça leur évite tout simplement de tomber dans tous les pièges de débutante dans lesquels je suis tombée moi.

Je leur donne le meilleur de mon expérience sur un plateau d’argent pour qu’elles gardent du temps pour leur vie de femme débordée. Si vous voulez tout tout de suite alors découvrez le Guide et vous ne serez plus jamais la proie facile de l’industrie cosmétique .

Mais au fait, depuis quand simplifier les choses et être tout simplement belle au naturel prend plus de temps chaque matin ? Une fois que vous aurez éliminé un max de trucs inutiles dans votre salle de bain et que vous n’aurez que quelques routines rapides et bien pensées à effectuer vous reviendrez me voir et vous me direz juste merci pour tout ce temps que vous allez gagner.

 

Parce que moi je suis une vraie feignante et ma salle de bain parisienne est tellement petite que je ne peux pas vraiment passer du temps dedans. Etre belle au naturel est donc ma seule option. 

 

Et si on se disait vraiment les choses ? Souvent « j’ai pas le temps » est un prétexte, vous ne trouvez pas ? C’est notre résistance pour ne pas aller vers l’inconnu. C’est notre ordre de priorités qui s’exprime à travers cette phrase.

 

cosmétiques naturels avis

 

 

Pour conclure, vous ne pouvez pas rester cramponnée à vos croyances et à la fois espérer avoir des résultats. Cette peau zéro-défaut dont vous rêvez et la tranquillité d’esprit de savoir que vous ne vous intoxiquez plus à petit feu vous attend du côté de celles qui osent sortir de leur zone de confort.

Et la bonne nouvelle c’est que vous n’avez pas à le faire seule parce que j’ai beaucoup de lectrices qui sont passées par là, et moi je suis là pour vous guider étape par étape.

Ne repartez sans votre extrait de mon Guide de la Beauté Naturelle offert. De quoi nettoyer votre peau sans faire ces erreurs  fréquentes qui vous empêchent de retrouver cette peau de rêve. Et si vous n’avez plus de temps à perdre et que vous voulez aller plus loin tout de suite regardez le programme qui vous attend dans ma méthode pas à pas.

Mais c’est votre tour maintenant de me raconter : Est-ce que vous vous reconnaissez dans ces 3 mythes ? Ou qu’est-ce qui vous, vous empêche de sauter le pas et de passer au naturel ?

Je vous mets au défi : quelle serait une alternative naturelle à ce cosmétique cra cra que vous pourriez adopter dès demain ? (pas dans une semaine non demain) Si vous êtes motivée mais que ne savez pas demandez-moi en commentaires et je vous dirai vers quoi vous tourner. Profitez-en !

N’oubliez pas d’être belle au naturel et d’habiter votre plus belle peau.

 

être belle au naturel

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *