5 astuces pour prévenir la déprime saisonnière

Vous connaissez sûrement ce coup de blues qui frappe sans crier gare à l’automne, et s’installe tout l’hiver. Celui qui vous fait vous jeter sur n’importe quel aliment sucré, et vous donne envie de lire votre roman en pyjama toute la journée avec votre plaid et votre bouillotte, ou de faire du canapé toute la journée devant netflix? Vous voyez de quoi je parle?

Elle ne nous affecte pas tous pareil, et vous verrez que des astuces permettent de prévenir la déprime saisonnière naturellement. J’y suis personnellement très sensible, au point de devoir soigner mon hygiène de vie si je veux continuer de mener une vie normale (comprenez sans hiberner comme une marmotte toute la journée avec une réserve de nourriture chez moi).

  Vous démarrez ici? Vous voudrez sans doute visionner ma vidéo ou je dévoile les 5 secrets pour se sentir épanoui(e) dans une belle peau. Dites moi à quelle adresse je peux vous l'envoyer, c'est cadeau :)

Bien sûr une distinction est à faire entre le simple coup de blues passager et la dépression aux symptômes invalidants. Si les astuces que je partage ici peuvent aider à prévenir les déprimes passagères, n’hésitez pas à consulter au moindre doute.

Dans cet article je partage donc avec vous 5 clés pour prévenir la déprime saisonnière naturellement, laissez vous guider.

 

comment prévenir déprime saisonnière

Vous voulez retrouver facilement cet article?                       Epinglez le sur Pinterest!

1) Prévenir la déprime saisonnière par le sport

Une des erreurs que je commettais avant était de ne pas avoir d’activité physique. C’est bien connu c’est la saison parfaite pour des excuses du style: « il fait trop froid », « il pleut », « il fait nuit ». Allez, laquelle n’avez-vous jamais utilisée?

 

Planifier ses séances de sport

A partir de l’automne, le mieux est de se fixer une routine sportive et de s’y tenir, sans se poser de questions, en la planifiant dans son agenda, ou en s’engageant auprès de quelqu’un.

Soyons clairs les « je vais m’y remettre » ne sont pas un engagement. On préfèrera des formules comme « je vais courir 25 minutes mardi à 18h30 » qui sont plus spécifiques, et mesurables dans le temps.

Prévoir idéalement deux fois 25 minutes d’activité intense par semaine, et éventuellement un sport plus doux comme le yoga, le tai chi ou ce que vous voulez. Faites simplement ce qui vous fait plaisir et vous ressemble. Bouger et transpirer aide à avoir un humeur stable.

Découvrez aussi mon article sur la marche afghane, cet exercice physique qui peut se pratiquer facilement, même sur le chemin du travail.

 

prévenir la dépression par le sport

Le sauna après le sport

Et après une bonne séance de sport, imaginez un agréable sauna pour vous détendre avec ces parfums de bois chaud enveloppants. Les frileuses vont adorer, c’est un must pour réguler sa température interne et être moins sensible aux coups de froid.

En plus de booster tout le système -et donc le moral- c’est un secret de beauté bien gardé grâce à son action détox profonde. N’hésitez pas à lire mon article sur les 3 techniques de détox douces pour faire peau neuve si vous voulez en savoir plus.

 

2) Une alimentation anti-déprime

On connaît toutes ces fringales de désespoir qui nous font nous jeter sur tout ce qui nous tombe sous la main. Mais pour retrouver l’harmonie il faut soigner l’assiette, on ne peut pas y couper.

Stop au sucre pour prévenir la déprime saisonnière

L’ennemi numéro un est le sucre. Il devrait l’être toute l’année d’ailleurs, mais là il aggrave sérieusement les choses. A chaque fois qu’on engloutit un gâteau sur un coin de bureau entre deux coups de fil, on déclenche une réaction en chaîne.

Le taux de sucre dans le sang augmente, le pancréas s’affole et envoie de l’insuline dans tous les sens pour faire baisser le taux de sucre qui va baisser, encore plus bas. Et là, c’est l’hypoglycémie, le coup de barre. Chez certaines femmes il prend la forme d’anxiété, d’irritabilité, ou de sérieux cafard.

Pour ça une solution: fuir les aliments sucrés-et les sources cachées de sucre-et les remplacer par un allié au service de notre moral.

 

prévenir la dépression

Le gras: l’ami du moral

Vous vous êtes sûrement bien fait avoir en pensant qu’il fallait se méfier du gras. Quand il s’agit de garder le moral et la banane, le gras est votre ami. Même la peau l’adore, elle en a besoin, peu importe votre âge.

Pour prévenir la déprime saisonnière n’ayez pas la main légère sur le gras. Mettez des sardines, de l’avocat, des noix, des huiles vierges biologiques -et pas seulement l’olive-, des oeufs (à la coque de préférence) au menu. Je développais déjà cette question dans mon article sur les 5 astuces belle peau à piocher en cuisine.Vous y retrouverez de nombreuses pistes pour manger plus de gras facilement.

Le Dr Kelly Brogan, psychiatre spécialiste du régime et de l’hygiène de vie pour faire disparaître la dépression, est d’ailleurs formelle: le bon gras est absolument indispensable pour éradiquer la dépression par l’assiette. Dans son livre A Mind of your own,  elle consacre une partie à développer les bienfaits du gras sur la santé mentale et l’équilibre des femmes.

Comme tout est lié, une bonne dose de gras dans vos repas vous assurera un équilibre hormonal, et donc une peau de déesse et plus de pep’s et de joie de vivre, même les jours de grisaille pluvieuse.

Ayez toujours quelques snacks sous la main au bureau pour faire le plein de bon gras, comme des noix, des amandes ou des chips de coco, ce qui vous évitera de vous ruer au distributeur ou à la boulangerie. Le midi, pensez aux avocats ou aux oeufs mollets bios pour accompagner votre repas. Ils sont très pratiques à emporter.

 

aliment anti déprime

Place au gras dès le petit-déjeuner

Le matin le corps a particulièrement besoin de gras pour se mettre en route, faites donc une réserve dès le matin en adoptant ma recette de petit déjeuner idéal dont j’ai fait une vidéo Youtube.

Avec ce petit déjeuner, fini le coup de pompe de milieu de matinée, vous allez vous sentir pleine d’énergie et de vitalité, et même votre patron ne vous tapera plus sur les nerfs.

 

La vitamine D: le complément alimentaire qui booste le moral

J’ai parlé de la vitamine D dans l’article sur les compléments alimentaires belle peau, et à quel point une carence peut entraîner des problèmes de moral, particulièrement quand on avance dans l’automne et qu’on absorbe moins de lumière.

Sauf si vous habitez au milieu des oliveraies en Andalousie, vous êtes certainement carencée, comme la plupart des occidentaux, même si vous passez du temps dehors. Comme cette vitamine est très dure à trouver en quantité dans l’alimentation le mieux reste de se supplémenter entre octobre et avril.

Vous avez sûrement connu la fameuse cure à base d’ampoule à casser chaque matin – tout en priant pour ne pas se couper-. Ne faites plus ça. optez pour de la vitamine D3 sous forme de gouttes (huile) parce que c’est une vitamine spéciale qui se dissout dans du gras (liposoluble).

 

cure vitamine d hiver

      Vitamine D3 en gouttes sur Greenweez.com

3) La luminothérapie

Stop aux lunettes de soleil si on veut prévenir la déprime saisonnière

Ah qu’elles sont loin ces journées d’été où on emmenait fidèlement notre paire de ray-ban avec nous de terrasse en terrasse et de plage en plage. C’est tentant de vouloir prolonger le plaisir en les sortant à un café avec une copine dès que le soleil pointe le bout de son nez, non? Avouons le on est toutes fans de cet accessoire qui apporte une touche supplémentaire à notre style. Grosse erreur.

Il y a quelques jours j’ai cassé la branche de mon unique paire de lunettes de soleil. Vous savez quoi? au lieu de me sentir dépitée je me suis réjouie. Oui. Parce que finalement ça va m’obliger à ne pas les porter pendant les prochains mois -sauf si je vais skier là j’en aurai besoin-.

 

luminothérapie hiver

 

A force de porter des lunettes de soleil notre rétine ne capte pas assez de lumière, et notre cerveau ne reçoit pas l’information pour ajuster le cycle jour nuit. Cet erreur-je l’ai faite longtemps rassurez vous-entraîne des dérèglements hormonaux et perturbe notre horloge interne.

Si vous avez envie de roupiller au bureau, ou que vous vous avez sommeil toute la journée laissez les lunettes au fond d’un tiroir et ressortez les à la belle saison.

Sortir en extérieur

Un autre erreur est de se laisser appeler par son canapé le week-end au lieu de sortir s’aérer et absorber de la lumière naturelle. Même s’il fait gris -oui, je sais-. Remettez les balades entre copines ou en famille au goût du jour, osez vous aventurer en terrasse même quand il fait moins de 15 degrés.

France Guillain, dans sa méthode de santé naturelle, préconise même une exposition bras et jambes découverts toute l’année pour profiter de la lumière douce. Selon elle 3 heures par jour de « Soleil Doux », bien couvert au niveau des extrémités, permettrait d’absorber assez de lumière pour maintenir notre équilibre interne.

 

luminothérapie hiver

Déjeuner au grand air

Enfermée au bureau? Sortez déjeuner à l’extérieur dès que vous pouvez! Souvent on voit à peine le jour le matin, sans parler du soir, dans cette folle journée de métro boulot dodo. Alors prenez ce temps pour sortir prendre l’air et absorber de la lumière naturelle, ne serait-ce que 10 minutes ou 1/4 d’heure.

Enfin n’oubliez pas qu’on n’est pas obligée de fumer pour sortir voir le jour 5 minutes en pleine journée de travail.

Profiter des jours de beau

N’oubliez pas de sortir -sans lunettes- les jours de grand soleil. Ces jours là ce n’est pas le moment d’aller au ciné ou de faire du shopping, mais de passer du temps dehors.

Montrez vous flexible sur votre planning pour profiter de ces occasions, voyez les comme des investissements pour votre santé et votre bien-être.

 

lutter contre déprime en hiver

 

La lampe de luminothérapie: l’accessoire pour prévenir la déprime saisonnière

Depuis quelques années j’utilise avec succès une lampe de luminothérapie pour gagner en exposition de lumière. dans les pays nordiques où la question est un vrai enjeu de santé, ce type de lampe est bien connu. Depuis que je l’ai adopté il y a plusieurs années ça m’a énormément aidée à ne pas glisser dans l’hibernation.

Comment utiliser une lampe de luminothérapie?

La lampe doit avoir une puissance minimum de 10 000 Lux, et être utilisée à raison de 30 minutes à 2h par jour, avant 16h. Vous pouvez l’intégrer à votre routine du matin, par exemple en prenant votre petit-déjeuner.

Ne vous en privez pas sur votre lieu de travail. Expliquez à votre patron et à vos collègues l’utilité de cette lampe. Proposez leur de tester s’ils sont réticents, et mettez en avant les répercussions positives sur votre santé et votre bien-être. 

 

luminotherapie dépression hivernale

                       Image: Slimnature.fr

4) Prévenir la dépression saisonnière par le sommeil

Une erreur que commettent beaucoup de personnes est de vouloir vivre la même vie avec les mêmes rythmes toute l’année. Les avancées technologiques donnent parfois l’illusion que nous sommes détachés des rythmes de la nature, et c’est bien souvent dans ces moments de blues qu’on se rend compte que notre horloge interne est reliée à notre environnement.

Se coucher tôt

L’idéal serait de se coucher encore plus tôt, en commençant à avancer progressivement l’heure du coucher au début de l’automne, à mesure que les jours raccourcissent.

Ce moment de l’année nous invite à ralentir et il est normal d’adopter un rythme différent, la médecine chinoise l’ a bien compris depuis longtemps. L’essentiel est d’être à l’écoute de son corps et des signaux qu’il vous envoie.

 

Avoir un sommeil de qualité

Le sommeil est essentiel, mais il mérite encore plus d’attention à cette saison parce qu’il protège notre moral, et notre système immunitaire. Je vous renvoie à mon article sur le sommeil pour tout savoir sur les techniques naturelles pour enfin bien dormir

Soignez votre sommeil et vous verrez comme votre humeur s’améliore. Attention aux grasses matinées ou aux siestes trop longues en journée, qui privent du peu de lumière dont on pourrait profiter.

On préfèrera se coucher tôt et se lever tôt, avec des siestes courtes si on en ressent vraiment le besoin.

 

sommeil dépression

 

5) Une maison saine pour la saison froide

Nous passons à la saison froide bien plus de temps à en intérieur, et cet intérieur est souvent bien plus pollué que l’extérieur. C’est donc le moment idéal pour passer au peigne fin tout l’habitat à la recherche des sources possibles d’intoxication.

Je vous renvoie à mon article sur les plantes dépolluantes pour un air plus sain pour vous aménager un cocon douillet et vous sentir connecté à la nature chez vous.

Dans son ouvrage A Mind of your own, la psychiatre Dr Kelly Brogan consacre une partie entière de son livre au besoin d’assainir sa maison pour se sortir de la dépression, en plus des autres piliers de son protocole en hygiène de vie.

 

Des cosmétiques non toxiques

Et comme l’automne est la saison du tri, celle où on se déleste de l’inutile et du superflu, c’est le moment de mettre à la poubelle les cosmétiques industriels et polluants, et de se mettre au vert pour de bon.

Savez-vous que les cosmétiques sont absorbés par la peau et passent directement dans notre système? C’est parfois même pire que si on les mangeait -si, si je vous assure-.

Si vous êtes déterminée à aller plus loin, à amorcer votre transition vers le naturel en douceur, ou peaufiner votre trousse de beauté naturelle, vous pouvez recevoir gratuitement mon guide d’achat des cosmétiques naturelles en répondant à ces quelques questions.

 

guide cosmétiques naturels

                    Mon guide d’achat des cosmétiques naturels 

 

Des matériaux de cuisine propres

On a tendance à plus se focaliser sur la salle de bains et les produits de beauté quand on tente d’assainir son environnement. Pourtant la cuisine comporte son lot de toxiques potentiels avec les moyens et les matériaux de cuisson et la vaisselle. Le but est de lutter, entre autres, contre les perturbateurs endocriniens.

Le plastique des tupperwares et les matériaux de cuisson comme le Teflon sont à oublier. Remplacez progressivement votre batterie par de la fonte, de l’acier, de la porcelaine, du bois, et du verre.

De la même façon méfiez vous des vernis sur la vaisselle de basse qualité fabriquée en Chine, qui ne tiennent pas et qu’on finit par ingérer. Essayez de trouver de la vaisselle en porcelaine faite en France, ou des assiettes anciennes dans des brocantes. Inutile de dire que le micro-onde devrait évidemment être proscrit. On peut facilement réchauffer des choses au four ou au bain marie.

 

prévenir la déprime saisonnière

 

Une literie saine

Avec la perspective de dormir plus et de passer du temps à la maison, il peut être judicieux de faire un point sur sa literie et son linge de lit.

Quelles matières choisir?

Rien de tel que des oreillers et couettes sains en matières naturelles et bien entretenues. Côté draps l’idéal est d’opter pour des matières saines comme le lin, et pour les taies d’oreiller la soie, naturellement anti-bactérienne et anti-acariens. Je parlais déjà de la soie et de ses multiples bienfaits dans mon article sur Que mettre dans sa valise pour une belle peau?

Bonus beauté, elle maintient l’hydratation de la peau la nuit et prévient les rides dues aux frottements, en plus de prendre soin de vos cheveux.

 

prévenir la déprime saisonnière

L’entretien du linge de lit

Prévenir la dépression saisonnière passe par une literie lavée avec soin, mais pas avec n’importe quoi. La plupart des lessives et adoucissants contiennent des actifs toxiques qui restent dans le linge, ce linge qui est au contact de votre peau, et que vous respirez la nuit.

Pensez bien à passer au naturel de ce côté là, c’est la clé pour dormir sans s’intoxiquer. Dans mon guide d’achat des cosmétiques naturels je parle aussi du soin du linge et donne même une recette de lessive express maison. (pour l’obtenir gratuitement prenez juste quelques minutes pour répondre à ce questionnaire)

 

comment prévenir déprime saisonnière

               Cet article vous a aidée?                                  Epinglez le sur Pinterest!

 

 

J’espère que cet article vous aura aidée à y voir plus clair sur les moyens naturels de prévenir la déprime saisonnière. Vous réalisez sûrement que le coups de blues de l’automne n’est pas une fatalité, et qu’avec de bonnes habitudes on peut profiter de tous les bons côtés de cette saison en restant zen et en forme: les couleurs de la nature, les beaux vêtements, les plats réconfortants.

Est-ce que vous avez découvert des choses? Qu’est-ce que vous aviez déjà mis en place? N’oubliez pas de me laisser vos impressions en commentaire. Hâte de vous lire!

A très vite

 

prévenir la déprime saisonnière

 

 

Camille
 

Click Here to Leave a Comment Below 1 comments
Alexandra - 17 octobre 2018

Bonjour Camille, merci pour ton article hyper complet. Il y a des points que je ne m’attendais pas à voir comme une literie saine ou le bon gras mais tu as raison ! Ça donne envie de se créer un cocon chaleureux pour bien passer la période froide de l’année.
Moi mon péché, c’est le chocolat, j’en mange tous les jours et parfois je sais que c’est trop alors je n’achète que du chocolat noir 🙂

Reply

Leave a Reply:

Habiter sa peau