Plus de légumes (et plus de kiff) avec cette belle assiette de Bibimbap végétarien

Qu’est-ce que le Bibimbap?

Grand classique du quotidien en Corée, le Bibimbap est composé d’un lit de riz sur lequel on dispose des légumes sautés, fermentés, des algues, et un oeuf, associé à une sauce à base d’huile de sésame, de soja et de piment. Je vous présente une variante végétarienne avec un oeuf.

Traditionnellement il se réalise avec du riz rond, mais son index glycémique est très élevé, et je préfère donc utiliser du basmati demi-complet, qui affecte moins le taux de sucre dans le sang.

Le bibimbap tient en réalité plus d’un « concept » que d’une recette à proprement parler. Un des raisons pour laquelle je l’aime est qu’on peut toujours trouver dans son frigo des aliments susceptibles de rentrer dans la composition d’un bon bibimbap.

Il permet de manger beaucoup de légumes à l’effet détox, avec l’avantage qu’ils sont sautés rapidement et restent crus et croquants à l’intérieur.

C’est aussi l’occasion d’intégrer des aliments fermentés à notre assiette comme la sauce soja (shoyu) et le kimchi, chou fermenté au piment, que vous pouvez acheter pour l’incorporer à cette recette. On sait à quel point ces aliments vivants soutiennent le microbiote intestinal, et donc la santé et la beauté.

Cette recette rencontre toujours un vif succès à la maison, même quand je reçois des personnes qui ne sont pas habituées à l’alimentation végétarienne.

 

bibimbap végétarien

          Ingrédients: shiitakés, carottes, concombre et fanes de radis, et de algue nori ciselée

Recette de bibimbap végétarien

La recette peut sembler impressionnante, mais c’est juste que je m’efforce d’être la plus précise possible pour vous faciliter les choses. Gardez à l’esprit qu’il est possible de simplifier en faisant moins de légumes, ou de remplacer ceux que vous ne trouvez pas par des alternatives plus accessibles.

 

Ingrédients

Tout est plus ou moins possible! Comme je vous le disais le bibimbap peut avantageusement se transformer en plat « fourre tout » du milieu/fin de semaine.

Voici les ingrédients utilisées dans ma recette

-un ingrédient vert: fanes de radis, l’équivalent de 2 belles bottes (épinards à défaut)

-un légume croquant: carottes

-un légume frais: concombre

-des shiitakés déshydratés

-des oeufs bios très frais

-quelques gousses d’ail

Autres légumes possibles: aubergines, radis, choux, courgette, soja etc…

Pensez aussi à des algues comme les spaghettis de mer que je faisais découvrir dans ma recette de spaghettis de mer à l’avocat.

 

Pour la sauce

-huile de sésame toastée (c’est elle qui donne tout le goût au plat)

-graines de sésame

-sauce soja (shoyu)

-pâte de piment (quelques pointes de fourchette seulement)

facultatif

une feuille d’algue nori

 

Préparation (environ 40 minutes)

Le petit défi de ce plat résulte dans la multitude des préparations à réaliser. Les légumes doivent en effet être cuisinés un par un, même si les carottes et le concombre ne seront que très brièvement sautés à la poêle, et il faut prévoir un petit temps de préparation.

C’est pourquoi je vous déconseille de réaliser cette recette pour la première fois si vous attendez des invités.Il est toujours possible d’anticiper et de préparer certains légumes la veille.

 

  • mettre les shiitakés à tremper pour les réhydrater (possible de le faire le matin avant de partir)
  • CUISSON PILAF du riz: mettre le riz basmati 1/2 complet dans une sauteuse ou une casserole avec un peu d’huile d’olive ou de coco, et faire dorer les grains en remuant avec une cuillère en bois à feu moyen, au bout de quelques minutes un parfum doit se libérer du riz et les grains deviennent translucides, on ajoute alors l’eau et le sel (1 volume de riz pour 2 volumes d’eau) et on couvre, 14 minutes à feu moyen, puis 5 minutes à feu très doux.
  • Laver les fanes de radis et les faire blanchir dans l’eau (technique de cuisine chinoise) une minute. Cela permet d’éliminer les derniers cailloux qui pourraient s’y loger.
  • Egoutter les fanes de radis, les laver abondamment à l’eau, puis les presser dans son poing pour en faire sortir toute l’eau
  • Les disposer dans un récipient et incorporer de l’huile de sésame et de l’ail écrasé puis hâché grossièrement (une autre technique de cuisine chinoise), saler et ajoutes des graines de sésame
  • laver et couper le concombre en rondelles et le mettre à dégorger avec un peu de sel dans un récipient creux
  • brosser les carottes, les éplucher et les couper en diagonale dans le sens de la longueur, puis les recouper dans le sens de la longueur pour obtenir de longs bâtonnets (cf photos).
  • préparation de la sauce: quelques cuillères d’huile de sésame, de la sauce soja, du sucre.
  • Chaque légume va ensuite être passé à la poêle à feu vif quelques minutes seulement avec de l’huile de sésame. Pour les shiitakés on ajoute de la sauce soja à la poêle et on les cuit un peu plus longuement (5 à 7 minutes)
  • On dispose ensuite les légumes sur le riz servi dans les assiettes.
  • On cuit les oeufs (ou on pose seulement un jaune d’oeuf cru sur le dessus) en gardant le jaune coulant
  • Un fois le tout dans l’assiette on saupoudre de graines de sésame et on cisèle un peu de nori (facultatif) et arroser de sauce
  • Le piment se pose à table et on peut ajouter sur le dessus quelques bouts de fourchette de pâte de piment (avec parcimonie)

 

C’est prêt! Dégustez ce beau Bibimbap et savourez ce temps passé en cuisine.

 

C’est la première fois que vous goûtez ce plat coréen? Racontez moi si la recette vous plaît et si vous avez pu la réaliser facilement, et n’oubliez pas de prendre de jolies photos 🙂

 

 

coach beauté holistique

Camille
 

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments

Leave a Reply:

Habiter sa peau