Recharger son énergie vitale

Investir de l’argent en soi : pourquoi ça fait peur ? (et les vraies peurs qui se cachent derrière)

Cet article aurait aussi pu s’appeler « Pourquoi ça fait peur de s’investir ». Parce qu’investir en soi (et donc s’investir tout court), ça peut faire peur. Pas étonnant avec toutes les croyances limitantes avec lesquelles on part toutes au sujet de l’argent. Je vous en parle ici en vidéo et pour celles qui préfèrent lire je vous en parle en dessous dans l’article de blog.

 

 

L’argent est une énergie : l’énergie de l’engagement

Est-ce que vous avez remarqué comme vous êtes tout de suite beaucoup plus motivée pour aller à la salle de sport quand vous avez payé votre abonnement ? Alors que ce cours de yoga gratuit, vous pouvez toujours l’annuler et rester dans votre canapé. Après tout c’est « gratuit » donc ça n’a pas d’importance.

Investir une somme d’argent pour se faire accompagner, c’est s’investir au sens propre du terme. Ça revient littéralement à « se donner les moyens » d’atteindre ses objectifs. 

 

Where focus goes, energy flows

 

Energétiquement, le fait de donner priorité financièrement à un objectif concentre naturellement notre niveau d’attention dessus, ce qui ouvre grand la porte à la transformation.

Oui, voir matériellement cette somme débitée de notre compte banque montre à quel point nous nous investissons, ça envoie un message clair à l’Univers. C’est comme sortir son mégaphone et dire : « C’est important pour moi et tu vois, je me donne les moyens de bouger dans ce domaine de ma vie. »

Et qu’est-ce qui se passe quand on s’investit à fond et qu’on s’engage ? On obtient des résultats, tout simplement.

Je l’ai bien vu quand j’ai arrêté de « bricoler » avec des contenus gratuits piochés sur le web à droite à gauche et que j’ai commencé à investir dans des formations en ligne sérieuses à 2000 dollars aux Etats-Unis. J’ai exploité tous les contenus à fond, j’ai fait tous les exercices et devinez quoi ? J’ai avancé, j’ai construit, j’ai progressé.

L’argent peut toujours revenir, le temps jamais

Pensez à tout ce temps qu’on passe à tourner en rond avec nos problèmes et à procrastiner. Ce temps coûte cher à plein d’autres niveaux. J’ai regretté d’avoir attendu autant avant d’investir en moi-même parce qu’attendre m’a fait perdre un temps de vie précieux.

 

 

L’argent sert de support de projection à des peurs plus profondes

« J’aimerais bien apprendre à me nourrir pour retrouver de l’énergie, mais je n’ai pas le budget pour me faire accompagner ». « J’en ai assez de mettre n’importe quoi sur ma peau et de subir le diktat des cosmétiques mais cette formation en ligne coûte trop cher ». Je vous propose qu’on décrypte ensemble les vraies peurs qui se cachent derrière ces affirmations.

Les bénéfices secondaires à ne pas investir en soi.

Demandez-vous sincèrement : quelles bénéfices secondaires j’ai aujourd’hui à ne pas investir en moi ? Qu’est-ce qu’il y a vraiment derrière les « c’est trop cher » ou « je n’ai pas le budget » ?

C’est contre-intuitif mais il y a parfois quelque chose de confortable à se mettre toujours en position de victime (Je peux vous le dire car j’ai un héritage familial plutôt chargé à ce niveau là).

On a parfois intégré la croyance selon laquelle les autres vont plus nous aimer, nous écouter, nous gâter ou s’occuper de nous si on est en position de victime/ malades. Alors qu’en sortir implique de rompre avec cette « loyauté » familiale ou amicale, de ne plus être du côté de ceux qui se plaignent, et d’assumer la pleine responsabilité d’une nouvelle réalité.

Et naturellement ça amène un tas de questionnement et de peurs inconscientes : Mais de quoi on va parler maintenant ? Est-ce que j’aurai toujours ma place parmi ces personnes ? Est-ce que mes proches vont comprendre ?

 

investir en soi même

 

Tout changement est une rupture de loyauté par rapport à ce qui était là avant. Ça mobilise de l’énergie et ça demande d’augmenter aussi le soin et l’attention qu’on se porte. 

Laure Jouteau

« Quelle personne je vais être ? »

Et l’égo ne manque pas de s’en mêler, sortir de notre zone de confort l’effraie au plus haut point. Et oui, qui je vais devenir si je m’autorise enfin le succès que j’aimerais avoir dans mon activité/ me sens parfaitement alignée, que je suis en pleine santé je déborde de joie de vivre ? (remplissez le blanc avec ce qui vous concerne)

Qui va me juger, me rejeter ? Est-ce que j’ai peur de l’impact que ça va avoir sur mon entourage ? Est-ce que je vais devoir quitter mon mari si j’ose enfin assumer mes désirs et incarner ma mission de vie ? Est-ce que retrouver la vitalité va me mettre face à des choix de vie que je n’ai pas envie d’affronter ?

 

Investir en soi quand c’est une question de timing

Bien-sûr il y a toujours une question de timing, et ça peut toutes nous arriver de jongler avec des fins de mois au millimètre où on n’a pas la trésorerie pour investir. Mais est-ce que vous pouvez dire que c’est honnêtement une réalité la plupart du temps ?

Par exemple je propose toujours à mes clientes des options de paiements en plusieurs fois j’ai à coeur que le manque de trésorerie ne soit jamais un obstacle en travers de leur chemin de transformation. 

Dernièrement j’ai eu des clientes qui étaient déterminées à s’engager dans une direction, mais ce n’était pas le bon moment pour elles de rejoindre mon programme phare de 30 jours Habiter sa Peau. Qu’est-ce qu’elles ont fait ? Elle ont commencé par s’engager avec mon mini-programme Aube ou Bio Witch qui sont des programmes accessibles qui demandent moins d’engagement.

 

Investir en soi reste un choix conscient, et c’est toujours une question de priorités.

 

 

Et si la peur d’investir en soi, c’était aussi la peur de recevoir ?

Ça semble contradictoire n’est-ce pas ? Et pourtant il y a une logique imparable dans cette affirmation.

A chaque fois que j’ai investi dans des formations en ligne j’ai reçu de la valeur au centuple par rapport à la somme que j’avais pu mettre dedans. J’ai même oublié le prix de formations en ligne à 4 chiffres tellement j’ai reçu en face.

 

Parce qu’à force d’avoir cette vision de manque, à force de se focaliser sur une somme d’argent qu’on voit sortir de notre compte en banque, on peut en oublier qu’investir en soi c’est aussi recevoir de la valeur.

 

investir sur soi même

 

Ça vaut d’ailleurs pour tout dans la vie. Est-ce que vous voyez comme vous avez tendance à ne voir que ce qui sort et jamais ce qui rentre ? Tout transaction est un échange, ça veut donc dire que vous recevez à la hauteur de vos attentes (et parfois plus ! Par exemple j’aime que mes clientes aient des surprises auxquelles elles ne s’attendent pas dans mes programmes en ligne).

C’est se dire qu’on s’autorise à recevoir. C’est dire un grand « Oui, je le mérite ». C’est donc très lié à l’estime de soi et à ce qu’on s’autorise de vivre et d’expérimenter.

C’est aussi d’assumer de se pas se contenter d’à peu près, assumer d’avoir envie de connaître la pleine vitalité et de vivre dans la joie et l’expansion alors qu’il y en a qui …. replacez avec ce qui sort pour vous.

Encore une fois ces croyances sont basées sur une idée de manque : l’idée complètement fausse selon laquelle si vous vous « recevez » vous « prenez » à quelqu’un d’autre dans le monde. Croyez-vous vraiment pouvoir apporter une contribution au monde si vous subissez votre vie, que vous n’avez pas d’énergie, que vous n’arrivez pas à avoir confiance en vous et que vous ne vous autorisez pas à vous affirmer et à entreprendre des projets ?

 

 

 

Peur d’investir en soi, ou excitation par rapport à la puissance de la transformation de l’autre côté ?

Physiquement vous avez peut-être remarqué que la peur et l’excitation sont des émotions proches qui se manifestent parfois de la même façon dans le corps.

Quand j’ai commencé à parler en public je pensais que j’avais peur, alors qu’en fait je ressentais de l’excitation parce que monter sur scène et parler à un public est quelque chose qui me fait vibrer.

 

J’avais surtout peur de toute la lumière qui pourrait ressortir de cette expérience.

 

investir en soi

 

Investir en soi est le meilleur investissement qu’on puisse faire, car c’est à partir de là qu’on construit notre réalité extérieure. Si vous voulez vous libérer de ces couches de croyances limitantes qui vous freinent, si vous voulez vivre dans l’expansion, la joie et le plaisir, vous allez avoir besoin d’investir en vous à un moment donné. 

A votre tour : Est-ce que vous vous reconnaissez dans ces peurs ou ces croyances limitantes qui vous empêchent de vous engager et d’atteindre vos objectifs ? Partagez un engagement que vous allez mettre en place cette semaine pour investir en vous (aussi petit soit-il)

A très vite

blog développement personnel

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *