Règles douloureuses : que faire sans médicaments ?

Vous faites peut-être partie de ces femmes pour qui le moment des règles est non seulement synonyme de fatigue, mais aussi de douleurs plus ou moins intenses. Se tordre de douleur sur son canapé et avoir complètement le moral des chaussettes, vous connaissez ça vous aussi ?

Pourtant souffrir pendant ses règles est loin d’être une norme ou une fatalité. Et j’en sais quelque chose car je reviens de (très) loin en la matière : il y a quelques années c’était le supplice, et je devais mettre toute ma vie en pause pendant ces quelques jours.

Alors que peut-on faire pour soulager les règles douloureuses sans prendre un tas de médicaments ? Dans cet article je vous donne des clés pour vous aider à redevenir maitresse de votre corps, et à mieux l’accompagner pour passer le moment des règles sans trop de douleurs.

règles douloureuses remèdes naturels

Avant de penser à atténuer les douleurs au naturel, assurez-vous d’être bien suivie au niveau gynécologique, et que des douleurs de règles intenses ne sont pas le signe d’une vraie pathologie, comme par exemple l’endométriose.

1) Comment éviter d’avoir des règles douloureuses ?

Si bien gérer la douleur le moment venu est d’un grand secours, il y a tout un travail de préparation et de prévention pendant le reste du cycle qui peut faire toute la différence. De cette façon on pourra plus facilement soulager les règles douloureuses sans médicaments. Que faut-il donc faire pour bien préparer ses règles ?

Savais-tu que faire peau neuve passe avant tout par l'alimentation ? 

La bonne nouvelle ? Tu as 3 chances par jour pour être mieux dans ta peau. N'attends plus et mets tes repas au service de ta transformation maintenant, grâce au kit de recettes que j'ai crée pour toi : découvre Rayonner par l'assiette


Pratiquer le sauna et faire des détox

L’utérus est considéré en naturopathie comme un émonctoire supplémentaire, c’est à dire une voie de sortie des déchets accumulés dans l’organisme. A travers les règles, le corps en profite donc pour éliminer une quantité importante de toxines, et donc de faire le grand ménage et de s’alléger. Mais plus l’organisme sera encrassé, plus les douleurs risquent d’être intenses. L’utérus fera alors de son mieux pour chasser un maximum de toxines, et cela peut se manifester par des crampes particulièrement aigües.

Certains disent que cette faculté du corps de la femme explique en partie une espérance de vie plus longue. Voilà donc une chose pour laquelle on peut être reconnaissantes !

regles douloureuses comment faire

La pratique du sauna pendant le reste du cycle est donc un excellent moyen de se libérer des toxines sans avoir à attendre le moment des règles, et que le corps se retrouve contraint de le faire sur quelques jours seulement. Parce que le sauna est une vraie dérivation du rein, il permet d’éliminer un maximum d’acides, il soulage l’ensemble du système d’élimination et réduit donc la part du travail restante pendant les règles.

Veillez donc par ailleurs bien à nettoyer votre corps régulièrement et à soutenir vos émonctoires -foie, intestins, peau, reins, poumons- à l’aide par exemple de cures de plantes, de jus de légumes, de monodiètes et de périodes de jeûne intermittent. Faites-vous aider par des professionnels de santé compétents pour trouver la formule la plus adaptée à votre organisme. N’oubliez pas de consulter également mon article 3 techniques de détox douce pour faire peau neuve pour approfondir le sujet. Sachez que la technique du brossage à sec, parce qu’elle stimule l’élimination en agissant sur la lymphe, peut aussi vous aider à prévenir les douleurs efficacement.

regles douloureuses cause

Consulter un ostéopathe pour éviter d’avoir des règles douloureuses

Est-ce que vous avez déjà eu le réflexe ostéopathie ? Il serait dommage de souffrir de douleurs causées par une mauvaise position de l’utérus, ou par un problème liés aux muscles ou aux ligaments qui l’entourent, quand il peut suffire d’une séance d’ostéopathie pour résoudre le problème.

Le travail de rééquilibrage réalisé par l’ostéopathe au niveau osseux, lombaire, viscéral et crânien permettra d’éliminer en amont de nombreuses causes susceptibles d’être à l’origine de la douleur, et ainsi de ne plus avoir à prendre de médicaments pour cause de règles douloureuses.

regles douloureuses osteopathie

Bien souvent on remarquera une disparition des douleurs aux règles suivantes, ou la transformation de celle-ci en une simple gêne qui deviendra alors supportable.

Vous savez donc ce qui vous reste à faire : prenez rendez- vous avec un ostéopathe hors de vos règles, et épargnez-vous le souci de devoir prendre des médicaments pour atténuer vos règles douloureuses.

Avoir une alimentation anti-inflammatoire et alcaline.

Se nourrir sainement constitue non seulement un terreau propice la santé et au bien-être, mais également à des règles moins douloureuses.

Manger des aliments plus alcalins

Pour atteindre l’équilibre acido-basique, et avoir un ph équilibré, l’organisme a besoin d’un apport en aliments alcalins, comme le sont la plupart des aliments sains et naturels. Le régime moderne est très acidifiant et le corps travaillera très dur pour éliminer les acides en excès, parfois au prix de douleurs terribles pendant les règles (et ailleurs) ou de problèmes de peau. Ne manquez pas mon article 5 astuces pour une belle peau en cuisine, vous y trouverez des conseils qui s’appliquent aux règles douloureuses.

regles douloureuses que manger

Parmi les aliments qui aggravent l’acidité, on trouve entre autres le café, l’alcool, les produits laitiers, les viandes, les plats industriels et transformés et les céréales raffinées : pain blanc, farines blanche, pâtes…etc.

Pour rééquilibrer votre ph, faites donc la part belle aux légumes à feuilles vertes, aux smoothies, et intégrez régulièrement des aliments vivants et crus à votre assiette. Préférez toutefois manger cru en dehors de la période menstruelle, car à ce moment là le corps a davantage besoin de chaleur et d’aliments cuits.

Comment manger anti-inflammatoire ?

Et pour prévenir l’inflammation qui incite à consommer des médicaments pendant les règles douloureuses , rien ne vaut un plein d’aliments anti-inflammatoires par l’assiette !

que manger quand regles douloureuses

Il est temps d’inviter à table de bonnes huiles vierges biologiques à la teneur élevée en omégas-3 comme l’huile de colza, de noix ou de lin (ne pas se contenter de l’huile d’olive qui contient surtout des omégas-6) et de consommer aussi de bonnes graisses sous forme de graines : graines de chia, de tournesol, de courge, de lin…Dans ma vidéo quel petit-déjeuner idéal ? je partage une délicieuse recette de pudding de chia pour vous permettre de faire le plein de bons gras et de fruits dès le matin. Grâce à ce petit-déjeuner vous aurez l’occasion de manger plus de noix qui sont aussi très importantes pour lutter contre les douleurs. Pendant les autres repas n’hésitez pas à consommer de petits poissons gras comme les sardines ou les maquereaux pour compléter votre panoplie anti-inflammatoire.

Des recettes faciles anti-inflammatoires, alcalines et à IG bas sans se prendre la tête et sans faire des heures de recherches, ça vous tente ?

Les sucres et tous les aliments à index glycémique élevé sont à réduire d’urgence, et l’idéal serait de ne pas en consommer du tout pendant les règles (Même si on en meurt d’envie, c’est clair !) si on veut s’épargner les douleurs qui vont avec.

Du côté du placard à épices, pensez à utiliser plus de gingembre et de curcuma en adoptant par exemple ma recette de lait doré au curcuma . Mais ne tombez pas dans le piège de vous mettre au lait de soja qui imite l’action des oestrogènes, et peut donc accentuer les déséquilibres !

regles douloureuses gingembre


Opter pour les bons compléments alimentaires

Je vous parlais déjà de l’importance de bien choisir ses compléments alimentaires en vidéo et dans mon article sur les compléments alimentaires. En effet dans une alimentation qui est de moins en moins riche en micro-nutriments ils sont indispensables pour aider l’organisme à fonctionner au mieux.

Vitamine D en gouttes

Pour prévenir les règles douloureuses, il faudra toujours s’assurer d’une bonne suplémentation en vitamine D en gouttes entre octobre et avril quand la position du soleil ne permet pas au corps de l’assimiler naturellement, même en prenant la lumière. Je vous renvoie à l’article comment prévenir la dépression hivernale ? pour savoir comment choisir votre vitamine D sans faire d’erreur.

Magnésium

Le magnésium s’avèrera aussi d’une grande aide pour maintenir un bon niveau de bien-être et détendre les muscles. Comme il agit sur le système nerveux il permettra aussi de mieux vivre cette période, notamment le syndrome pré-menstruel. Malheureusement tous les magnésiums ne se valent pas et ne sont pas tous bien assimilés, c’est pourquoi je vous recommande spécialement l’huile de magnésium transcutanée, qui pénètre directement par la peau.

regles douloureuses onagre


Les capsules d’onagre et de bourrache

S’il y a bien un complément que devraient connaître toute les femmes c’est bien celui-ci. Comme ces huiles permettent de faire le plein d’acides gras essentiels, et qu’elles contiennent des précurseurs de la prostaglandine, une substance à effet anti-inflammatoire, l’onagre et la bourrache agissent comme un cocktail bienfaisant qui vous aidera à ne plus souffrir autant avant et après les règles. En effet elles sont très actives et efficaces sur le syndrome pré-menstruel, qui est parfois tout aussi inconfortable.

2) Règles douloureuses : les soulager sans médicaments.

Une fois le travail de prévention réalisé il y a de fortes chances que les douleurs soient déjà moins intenses. Et sinon, ne vous gênez pas pour aller piocher du côté des plantes pour les soulager.

Quelle huile essentielle pour les règles douloureuses ?

Quand elles sont bien utilisées et diluées dans une huile végétale, les huiles essentielles peuvent faire de petits miracles sur les règles douloureuses, et éviter de prendre trop de médicaments.

Privilégiez les huiles essentielles de lavande (de l’espèce botanique lavandula angustifolia) et d’ylang-ylang pour leur propriétés anti-spasmodiques. Leur odeur apaisante aidera à détendre les nerfs, et leurs molécules actives calmeront les spasmes au niveau de l’utérus.

règles douloureuses remedes naturels

L’hydrolat de sauge, même si ce n’est pas à proprement parler une huile essentielle, contient des principes actifs puissant de la plante et a l’avantage de pouvoir s’appliquer directement sur le bas ventre et le bas du dos. Efficacité redoutable ! Vérifiez cependant toujours que ces plantes utilisées en cas de règles douloureuses sont compatibles avec vos éventuels médicaments auprès d’un professionnel de santé compétent.

La chaleur pour soulager les règles douloureuses sans médicaments

La fameuse bouillotte, qui ne l’a jamais utilisée pliée en deux sous un plaid ? La chaleur soulage parce qu’elle détend les muscles. Ne vous privez donc pas de la bouillotte.

regles douloureuses bouillotte


Les bains au sels et aux plantes

Si vous avez une baignoire accordez-vous aussi des bains chauds avec du sel d’epsom qui détend tout le corps en profondeur, et est bien connu pour lutter contre les crampes. Ce genre de bain aidera particulièrement à soulager la zone des reins où on ressent souvent une irradiation de la douleur. De plus il vous fera transpirer et activera l’élimination des toxines par la peau. Si vous n’avez pas de baignoire lisez mon article mode d’emploi sur le bain de pied au sel d’epsom qui est plus facile à pratiquer, mais détend néanmoins tout le corps.

Vous pourrez profiter de ces instants de détente pour respirer profondément, car une bonne respiration a un impact sur la douleur, elle évite de se crisper et d’accentuer les crampes. De cette façon vos règles seront moins douloureuses et vous aurez moins besoin de prendre des médicaments. Traitez-vous comme une reine en ajoutant à votre bain des feuilles de camomille pour leurs vertus apaisantes et leur action directe sur les douleurs menstruelles.

regles douloureuses naturopathie


Le massage à l’huile de sésame tiède

Pour le massage des zones les plus douloureuses, adoptez l’huile de sésame tiède. L’ayurvéda lui attribue des vertus réchauffantes et décontractantes, en plus de détendre profondément corps et esprit. Ce massage peut aussi se pratiquer dès la période pré-menstruelle pour prévenir les règles douloureuses et éviter une prise de médicaments trop lourde.

Quelle tisane pour les règles douloureuses ?

Si le café et le thé peuvent intensifier les règles douloureuses et pousser à consommer plus de médicaments, certaines plantes peuvent vraiment améliorer le confort, calmer les spasmes et les douleurs lombaires.

regles douloureuses au travail


Le safran : remède naturel aux règles douloureuses

Le safran est utilisé depuis plusieurs siècles en Orient pour accompagner les femmes dans leur cycle, et pour soulager naturellement les douleurs liées aux règles. Faites infuser quelques pistils de safran d’Iran de bonne qualité dans de l’eau chaude, et buvez cette infusion plusieurs fois par jour pour un soulagement rapide. L’avantage ? Vous pourrez facilement consommer cette boisson chaude au travail ni vue ni connue !

règles douloureuses et plantes


Les feuilles de framboisier : la plante amie du féminin

Consommée en infusion, les feuilles de framboisier aident à réduire significativement les crampes qui font souffrir pendant les règles. Le framboisier est la plante des femmes par excellence, elle aide à rééquilibrer le système hormonal, comme je l’expliquais dans mon article sur le traitement de l’acné hormonale sans pilule. Cette plante est une référence pour toutes les étapes de vie des femmes, à la condition indispensable de bien se faire accompagner en consultation. Dans ce cas le framboisier peut éviter, entre autres, de se ruer sur les médicaments en cas de règles douloureuses.

Règles douloureuses : quelle position pour les soulager ?

Si on a tendance à se replier en position foetale quand les règles nous font souffrir, certaines positions aident à se détendre et à atténuer durablement la douleur. Zoom sur trois postures de yoga qui peuvent soulager pendant les règles douloureuses. A vous de les tester pour identifier celles qui vous correspondent le mieux.

La posture du demi-pont

Cette posture étire bien la zone du bas ventre et de l’utérus, et elle ouvre le thorax pour une meilleure respiration. On peut gagner de la souplesse grâce à cette posture, et soulager les maux de dos grâce à l’étirement de la colonne vertébrale qu’elle procure. De plus, elle agira sur les tensions de la nuque et des épaules qu’on peut ressentir quand on se crispes avec les spasmes.

regles douloureuse mal aux reins
Image : posture de la charrue sur yogajournalfrance.fr

La posture de la charrue

Si elle est à éviter en cas de règles très abondantes, elle peut aider à soulager les jambes et le dos car elle étire en profondeur. Son action sur les glandes hormonales et le foie en fait une posture de choix pour agir durablement sur les règles douloureuses.

La posture de l’arc

Parfaite pour étirer l’abdomen et ouvrir la respiration, elle stimule aussi l’énergie et chasse donc la fatigue. La posture de l’arc a par ailleurs un effet sur la digestion et peut donc stimuler le transit. Sur le plan énergétique elle aide à se relier à son courage et à sa force intérieure, ce qui est bienvenu en période de règles, vous ne trouvez pas ?

regles douloureuses comment soulager
Image : posture de l’arc sur jornalagora.info

J’espère que cet article vous aide à y voir clair sur vos options naturelles pour accompagner les règles douloureuses sans un arsenal de médicaments. Vous connaissiez peut-être déjà certains remèdes de grand-mère ? Dites moi ce qui a été le plus efficace pour vous ! Pour finir j’ajouterai qu’il ne faut pas oublier de s’aérer et de sortir marcher, même quand on ajuste envie de rester allongée au fond du lit !

A vous de jouer maintenant, peu importe où vous en être dans votre cycle vous pouvez vous approprier ces astuces naturelles et devenir plus autonome pour vous libérer de la douleur, où pour mieux la gérer quand elle est déjà là. N’oubliez pas de consulter au moindre signe de douleur anormal.

J’ai hâte de savoir si ces astuces vous aident à passer le cap des règles sans (trop de) turbulences. Vous me direz ? A très vite !

règles douloureuses que faire sans médicaments

Camille
 

Click Here to Leave a Comment Below 2 comments
Alexandra - 24 janvier 2019

Whouah cet article est une vrai mine d’or pour moi ! J’ai longtemps souffert de mes règles et même si ça va mieux maintenant, il arrive de temps en temps que les crampes redeviennent très fortes. Je vais suivre tes conseils pour le prochain cycle. Merci pour tous tes conseils.

Reply
    Camille - 24 janvier 2019

    Merci Alexandra pour ton commentaire, je t’en prie, on devrait toutes pouvoir passer le cap des règles sans souffrir le martyre.
    J’avais vraiment à coeur de partager tout ce que j’avais expérimenté et qui m’avait aidé à ne plus avoir de règles douloureuses du tout ! Si ça peut redonner aux femmes des ressources à leur portée pour gagner en confort et en qualité de vie alors je suis vraiment heureuse 🙂
    A bientôt

    Reply

Leave a Reply:

Habiter sa peau