Augmenter son taux vibratoire et préserver son énergie au quotidienNon classé

Travail à la maison : comment j’arrive à rester ultra-productive, même quand Netflix et mon canapé me font de l’oeil ?

organisation-travail-maison

Le travail à la maison est parfois encore vu comme un truc de grosses feignasses qui passent leur journées sur le canap’ et qui enchainent les épisodes sur Netflix. Il vous suffit d’observer la tête de votre patron si vous avez le malheur de demander un jour de télétravail par semaine. La vérité, c’est que je n’ai jamais autant abattu de boulot que depuis que je travaille depuis chez moi. Pourquoi ? Parce que j’ai appris à être productive. Enfin je veux dire vraiment productive. 

C’est à dire à ne pas traiter des emails sans importance et à ne pas procrastiner sans arrêt. A ne pas non plus remplir toutes mes journées de tâches inutiles pour éviter d’attaquer ces vraies tâches. Celles qu’on redoute, mais sur lesquelles tout se joue.

Alors comment je fais pour avoir une organisation millimétrée en gérant 100% de mon travail depuis la maison ? Je vous révèle tout dans cet article.

 

organisation-travail-maison

1) Le secret de la tomate : cet outil révolutionnaire pour bien travailler depuis la maison

 

Je dois vous l’avouer, si j’arrive à avoir une aussi bonne organisation de travail depuis la maison, c’est parce que j’ai cet outil qui fait toute la différence. Grâce à lui j’ai réussi à me défaire de ces conditionnements d’ancienne salariée, où j’étais payée à l’heure et où je raisonnais donc plus en terme de temps que d’objectifs.

L’éternel piège de la to-do-list

Mais voilà faire une to-do-list, ça ne suffit pas. Ça peut même être un piège dangereux. Le gros problème de la to-do-list dans l’organisation du travail à la maison, et partout ailleurs, c’est qu’elle ne hiérarchise pas du tout les ordres de priorités des tâches à accomplir. Or quand on est entrepreneur, le but c’est quand même de privilégier ces petites actions qui vont donner de gros résultats, et de les obtenir le plus vite possible.

La to-do-list nous embrouille, parce qu’on ne peut pas mettre sur le même plan « rédiger l’article de la semaine » et « changer les cartouches d’encre de l’imprimante ». Et pour gagner en productivité, il faut connaître absolument connaitre la différence entre ces deux types de tâches.

 

J’ai nommé le productivity planner

Le voilà : L’outil qui chaque jour, me force à organiser ma journée autour de 3 types de tâches. La TPI, tâche la plus importante (en gros si elle est accomplie vous irez dormir avec le sourire ce soir), la ou les tâches de seconde importance (celles qui rendraient la journée encore plus belle) et enfin les tâches supplémentaires (du bonus si les tâches d’avant ont pu être bouclées).

Et en plus on est accompagnées chaque jour par des personnes inspirantes. Au hasard aujourd’hui une citation de Martin Luther King sur ma page du jour :

 

« You don’t have to see the whole staircase, just take the first step »

comment être productive au travail

 

Traduction : Ce n’est pas grave si vous ne voyez pas encore tout l’escalier, commencez simplement par gravir la première marche.

Que vient faire la tomate dans tout ça ?

La tomate, c’est la technique du pomodoro. Vous voyez ce petit minuteur de cuisine en forme de tomate sur la photo ? Tout est parti de là. Un type a commencé à se rendre compte qu’il était vachement efficace quand il travaillait par tranches de 25 minutes.

Donc l’idée dans le productivity planner, c’est d’estimer combien de pomodoro (tranches de 25 minutes) il va vous falloir pour réaliser telle tâche. Et à la fin de la journée surprise ! Vous allez vous noter pour savoir si vos estimations étaient conformes à la réalité. Après ça croyez-moi, vous n’aurez plus de temps pour zoner sur Netflix…

 

 

Temps de travail = ambiance vol de nuit

Quand je travaille à la maison, c’est mode avion obligatoire sur mon téléphone. C’est tellement facile de se laisser happer par les coups de téléphones, les sms et les notifs en pagaille. Ce n’est pas parce qu’on travaille depuis la maison qu’on doit se laisser dicter notre organisation par le monde extérieur.

Pour rester productive il faut avoir des priorités et être à 100% présente à ce qu’on est en train de faire. Donc oui, ça veut dire ne pas répondre à ce coup de fil qui va se transformer en 40 minutes de discussion au prétexte qu’on « gère notre temps comme on veut ».

 

astuces-productif-travail

 

Mon mantra : Travailler depuis la maison ne vous rend pas dérangeable à plein temps 

 

Peut importe qu’on soit dans un open space ou les fesses sur le canapé, l’attention et la concentration sont des petites bêtes fragiles qui ont besoin qu’on les respecte et qu’on prenne soin d’elles.

 

2) Bouger de sa chaise : le secret de productivité ultime

Le danger qui nous guette quand on travaille depuis la maison, c’est de faire pour seul itinéraire lit-chaise-canapé-chaise-lit. Alors que la chance qu’on a quand on travaille depuis chez soi, c’est de pouvoir gérer soi-même son temps et son organisation.

Rester assise toute la journée les jambes croisées, pas terrible pour la circulation et pour l’énergie. D’ailleurs je vous suggère fortement d’intégrer le brossage à sec à votre routine quotidienne pour améliorer votre circulation et vous sentir mieux dans vos baskets. Effet belle peau garantie ! Vous comprendrez en lisant mon article Brossage à sec : la méthode pas à pas qui va rendre votre poney jaloux

 

Ma technique préférée pour bouger : les dance breaks

Ces micro-pauses de danse le temps d’une ou deux chansons remettent du mouvement dans l’air. C’est une façon fun de retrouver de l’énergie et de se lever enfin de sa chaise pour bouger dans la bonne humeur. C’est vous qui choisissez la chanson qui vous fait plaisir, et ensuite vous n’avez plus qu’à vous éclater !

Le but ? C’est de danser à fond. Vous devez avoir vraiment chaud à la fin de la chanson. Et sinon ? embrayez sur une deuxième !

Faites-moi confiance, l’énergie qui se libère pendant que vous vous défoulez sur le tapis du salon est ultra-puissante ! De quoi recharger vos batteries en trois minutes chrono’.

 

bien travailler à domicile

 

La marche : à inclure impérativement dans votre organisation de travail à la maison

Quand je ne suis pas sortie de la journée je vois bien que mon moral n’est pas au top : je me traîne, je suis grognon. Et ça, ça n’aide pas à garder une bonne productivité. Si vous n’arrivez pas à le faire spontanément, imposez-vous une organisation personnelle qui vous oblige à sortir de la maison même en pleine journée de travail.

C’est vous qui gérez vos horaires après tout, non ? Sauf en période de rush, on peut toutes décider de prendre 25 minutes pour aller faire un tour de parc ou un tour de paté de maison.

Personnellement j’adore utiliser la technique de la marche afghane qui combine le mouvement et la respiration pour tirer le maximum de mes micro-randonnées urbaines. Découvrez tous mes secrets pour bien pratiquer la marche afghane dans cet article.Ce sera aussi le moment parfait pour s’exercer à regarder au loin. Regarder toute la journée l’ordinateur de trop-près abîme sérieusement les yeux et peut donner de gros maux de tête !

3) L’organisation d’un travail efficace à la maison passe par de vraies pauses

Pour rester focus et productive, pas de secret, il faut maitriser l’art de la pause. Mais la pause qui ressource, pas celle qui nous fait enchainer les vidéos de chats sur Facebook.

Un corps en pleine santé est votre ressource numéro un quand vous êtes entrepreneure. Par exemple je n’ai plus de mutuelle ni de médecine du travail aujourd’hui : prendre soin de mon corps et veiller à mon équilibre psychologique repose donc entièrement entre mes mains. Je suis à 100% responsable de ma santé.

Méditer et respirer profondément pour se ressourcer

Il y a pas longtemps j’ai lu un article de Gabby Bernstein, cette auteure américaine spirituelle, et elle disait : « Plus j’ai un emploi du temps chargé, plus je médite. Ça peut sembler contre-intuitif mais pourtant, c’est la seule façon de réussir à accomplir tout ce que j’ai à faire en restant centrée ».

Les micro-méditations de 3 ou 5 minutes offrent une capacité de récupération hallucinante, et ramènent aussi une clarté d’esprit inégalée. Il suffit de fermer les yeux. Inspirez-vous de mes deux techniques de méditations magiques expliquées dans mon article Quand Harry Potter nous propose sa version magique de la méditation pleine conscience

Une à deux fois par heure, c’est aussi le moment de prendre de vraies respirations profondes en pratiquant par exemple la respiration alternée ou simplement des respirations abdominales profondes en inspirant par le nez et en soufflant par la bouche. Vous trouverez plus de techniques pour bien respirer dans mon article Comment ces 3 habitudes étonnamment simples ont rendu mes journées 10,5 fois plus zen. C’est fou ce qu’on peut se crisper en apnée devant un ordinateur !

 

améliorer sa productivité

 

 

Faire des siestes sans culpabilité pour repartir du bon pied

Je suis la reine de la sieste. Mais attention c’est du sérieux, quand je m’endors c’est pour un bon tour de cadran. Ça m’arrive de dormir 1h30. Bien-sûr je ne fais pas ça tous les jours parce que sinon la journée file à toute allure, et je suis encore pour le moment une one woman show. Donc souvent je ferme les yeux 15 à 30 minutes et ça me suffit.

Vous avez remarqué comme on peut se sentir coupable à faire des siestes quand on travaille depuis la maison ? Pourtant ça devrait faire partie de l’organisation de votre journée. Je ne sais pas vous mais moi j‘ai mis du temps à me défaire de cette petite voix qui me disait « nan mais tu vas quand même pas te prendre 45 minutes pour dormir alors qu’on est mardi et que tous ces gens triment comme des malades dans des open spaces ?« . Mais quand je me dis que je bosse parfois tout un week-end ou que je travaille parfois jusqu’à 22H, finalement c’est bizarre de penser comme ça, vous ne trouvez pas ?

Et encore une fois, on ne décide pas de devenir entrepreneur pour avoir à subir les inconvénients qui nous ont précisément poussés à quitter l’entreprise !

 

Utiliser le jardinage pour se connecter à la nature et laisser retomber le stress

Le jardinage est ma soupape de décompression dans l’organisation de mes semaines de travail à la maison. Parfois je me mets à jardiner juste par prétexte pour me sortir des écrans et faire une activité « manuelle ». En plus je trouve ça très symbolique : je plantes des graines que je vais voir germer puis fleurir. Exactement comme l’entrepreneure que je suis !

Et puis ça m’oblige à sortir acheter du terreau, acheter un pot pour rempoter telle plante…Parfois je jardine une heure en fin de journée, je taille mon olivier, et après je me remets au boulot avec une tonne d’inspiration !

Maintenant je ne veux pas entendre des excuses du genre « oui mais tu comprends Camille moi je n’ai pas de jardin ». Parce que si j’ai réussi à faire pousser des courgettes sur le rebord de fenêtre de mon 18m2 de l’époque (je ramassais deux belles courgettes par semaine, véridique), je suis sûre que vous pouvez faire quelque chose chez vous avec un peu de créativité.

 

travailler à la maison organisation

 

4) S’aérer l’esprit pour revenir avec un regard neuf sur les choses

Ce n’est pas en tournant comme un hamster en cage que la qualité de votre travail fait à la maison va miraculeusement s’améliorer. Une bonne organisation, c’est aussi avoir la sagesse de laisser quelque chose de côté quelques instants pour mieux y revenir.

 

Prévoir des déjeuners dehors dans l’organisation de sa semaine de travail à la maison

Pour faire une vraie coupure j’ai commencé à aller déjeuner dehors une à deux fois par semaine. Parfois toute seule avec un bouquin en terrasse, parfois en rejoignant des amis pendant leur pause dej.

Mon conjoint ne comprenait pas toujours, ça semblait aberrant pour lui ce « budget resto ». J’ai fini par lui faire comprendre que ce n’était pas un « budget resto », mais plutôt un budget « santé mentale ». Je m’explique : un, ça me permettait de prendre l’air et la lumière, et deux, ça évitait que je tourne en rond dans mon appart toute la semaine comme un oiseau en cage.

Soyons clairs : ce qui m’intéresse, ce n’est pas d’aller au resto. J’adore cuisiner, et je sais que mes plats maisons sont même souvent bien meilleurs que ce que je pourrais manger dehors. (Si vous n’avez pas découvert mes recettes, rendez-vous en cuisine pour adopter le bon carburant pour vos aventures.)

Le truc, c’est que j’ai besoin de changer de décor, de voir des gens, de bouger, de m’aérer l’esprit. Et quel bonheur quand on a ce sentiment de « rentrer » à la maison après être sorti déjeuner, non ?

 

être productif à la maison

 

Aérer sa maison pour respirer de l’air frais

Il n’y a rien de pire pour l’humeur et pour la concentration que de travailler toute la journée dans une ambiance confinée. Les simples recommandations d’aérer 10 minutes le matin ne suffisent plus quand vous restez chez vous toute la journée. Pensez donc à aérer régulièrement tout au long de la journée, même les jours où il fait froid.

Equipez aussi votre bureau et ses alentours de plantes, elles vous aideront à garder le moral et à purifier l’air de votre intérieur. Rdv dans mon article mode d’emploi :  les supers-pouvoirs de ces plantes banales pour (enfin)respirer du bon air à la maison

 

 

5) Déléguer le ménage pour booster sa productivité

Voilà bien une chose à laquelle j’ai eu du mal à venir. Et pour vous le dire franchement je regrette aujourd’hui de ne pas avoir engagé quelqu’un pour faire le ménage plus tôt. Ça m’aurait épargné une bonne dose de fatigue et de charge mentale.

Pourquoi déléguer le ménage aide à aide plus productive ?

J’ai des proches qui ne le comprennent pas, et ce sera peut-être votre cas aussi. C’est vrai après tout, je n’habite pas dans un palace. C’est vrai, je n’ai pas non plus d’enfants. Mais cette demi-journée que je passais à faire le ménage, je ne la passais pas à créer de la valeur pour mon entreprise.

Imaginez un peu la différence que ça peut faire sur une semaine, un mois, 6 mois ou même 1 an ? Etre plus productive c’est aussi savoir garder de l’énergie pour ces petites actions qui auront un réel impact. 

Construire un business de zéro demande une grande quantité d’énergie, d’endurance et de motivation. Donc plus vous éliminerez ces sources de fatigue et de distractions plus vous serez centrée sur votre vrai objectif (je suis la seule à attraper un plumeau en plein boulot parce que voir cette couche de poussière sur les étagères m’empêche de me concentrer ? je suis la seule à ne pas supporter de passer une journée entière à travailler dans un appart plein de poils de chats et de moutons qui s’agitent sous mes pieds dès que je vais faire pipi ?).

 

organisation travail maison

 

Faire faire son ménage est un investissement, pas une dépense

Quand on a été salarié c’est dur de voir les choses sous cet angle, mais déléguer son ménage n’est pas une dépense, c’est de l’investissement. Parce que non seulement ces 3h immobilisées chaque semaine ne génèrent aucune valeur, mais c’est en plus un vrai manque à gagner !

Dans le salariat déléguer son ménage, c’est un choix de vie pour se soulager au niveau personnel, c’est ce qui fait que certains le perçoivent comme « un luxe ». Le temps gagné permet rarement de créer plus de valeur. Les horaires d’un salarié sont rarement à la fois extensibles et à la fois payés plus, sauf si vous êtes en partie payée à la com ou que vous êtes médecin et que vous pouvez arrondir vos fins de mois avec des gardes.

On sait ce que c’est de démarrer à son compte, les fins de mois (ou tout le mois) peuvent être dures au début. Mais même avec un petit budget je vous conseillerais de penser à déléguer votre ménage. Ou au moins une partie pour vous soulager. C’est la clé pour une organisation de travail au top à la maison.

Prendre au sérieux son rôle de chef d’entreprise pour un travail plus efficace

Je trouve aussi que ça à le mérite de clarifier les choses :  ça m’aide beaucoup à m’approprier son rôle d’entrepreneure à plein temps, et à ne pas le confondre avec celui d’une ménagère des années 50 qui passait elle aussi son temps à la maison. Personne n’a envie de prendre des décisions pour son business en étant lessivé par les corvées. C’est une très mauvaise stratégie.

Et il faut le dire : déléguer le ménage à un professionnel, c’est aussi s’épargner un bon lot de disputes à la maison, dont on n’a pas franchement besoin quand on lance un business. Au contraire, on a besoin de trouver du soutien auprès de son partenaire, et on a besoin de profiter de moments de détente ensemble au milieu d’un quotidien qui comporte déjà son lot de stress et d’imprévus.

D’autant que quand on travaille depuis la maison, l’organisation fait parfois que le conjoint est la personne qu’on voit le plus. Même si ce n’est pas l’idéal et qu’il faut faire en sorte de garder un lien avec l’extérieur et avec nos amis. Autant s’épargner les tensions inutiles et stressantes après une journée de travail et faire des ces retrouvailles un moment associé au plaisir.

 

 

entreprendre quand on est une femme

 

 

A vous de me dire maintenant : c’est comment chez vous le travail à la maison ? Et si vous travaillez en entreprise, qu’est-ce que vous retirez de cet article ? Qu’est-ce que vous pouvez appliquer à vos journées de travail pour gagner en bien-être et être plus productive sans stress ?

Vous l’avez compris, travailler à la maison ça ne se fait pas au petit bonheur la chance. Il faut mettre en place une bonne organisation de travail. C’est le secret pour des journées de travail à la maison à la fois efficaces et agréables. On continue la discussion en commentaires ?

Je vous attends

A très vite

être productif en travaillant depuis chez soi

 

 

 

 

 

2 réflexions au sujet de « Travail à la maison : comment j’arrive à rester ultra-productive, même quand Netflix et mon canapé me font de l’oeil ? »

  1. Super article, Camille! J’adore, très inspirant… Et je vais m’en inspirer car je suis encore loin de cette super organisation! Et pourtant, ce n’est pas si compliqué! Merci de nous le rappeler.

    1. Merci pour ton commentaire Martine ! Je suis heureuse que l’article t’inspire. C’est vrai que c’est plus simple qu’on se le laisse parfois croire d’avoir une bonne organisation quand on travaille à la maison.

      Quelle est la toute première chose à mettre en place pout toi, et qui va booster ton organisation dès demain ?
      A bientôt
      Camille

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *